infoagro logo
Avant VIDÉOS

VIDÉO Astuces pour cultiver le poivron - 1/2

Vidéos didactiques en Français


Astuces pour cultiver le poivron - 1/2

Le poivron appartient à la famille des solanacées dont le nom scientifiques est Capsicum annuum L.

C’est une plante herbacée et pérenne au cycle annuel. Son port peut varier de 0,5 m à plus de 2 m.

Le type de croissance est limité et érigé. A partir du garrot, il y a 2 ou 3 ramifications et continue à se ramifier dichotomiquement.

Son système racinaire est pivotant et profond et possède de nombreuses racines.

La feuille est entière, glabre, lancéolée et a le sommet du limbe très prononcé et un pétiole long et peu apparent. La gerbe est lisse et brillante, douce au tact et de couleur verte plus ou moins intense.

Le nerf principal part de la base de la feuille, tout comme les nervures secondaires qui sont prononcées et arrivent presque au bord de cette dernière.

L’insertion des feuilles est de forme alternée et leur taille peut varier, en effet il existe une corrélation entre la taille de la feuille adulte et le poids moyen du fruit.

Les fleurs apparaissent solitaires sur chaque nœud de la tige. Elles sont petites et se composent d’une corolle blanche.

Le fruit est une baie creuse à la couleur variable et semi-cartilagineuse.

Les semences se trouvent insérées dans un placenta conique à la disposition centrale. Elles sont arrondies, légèrement réniforme, de couleur jaune pâle et avec une longueur variable de 3 a 5 mm.

Le maniement des facteurs climatiques est fondamental pour le suivi correct de la culture.

C’est une plante qui ne supporte pas les gelées puisque elle a besoin d’un climat chaud ou tempéré.

La température minimale pour germer et pousser est de 15ºC alors que pour fleurir et fructifier, elle est de 18ºC, les températures optimales oscillant entre 20 et 26ºC.

La coïncidence de basses températures pendant le développement du bouton floral provoque la formation de fleurs et de fruits avec quelques anomalies. D’ailleurs, les hautes températures provoquent directement la chute des fleurs et des petits fruits tandis que les chocs thermiques occasionnent des déséquilibres végétatifs.

C’est une plante très exigeante en luminosité, surtout pendant les premiers stades de développement et de floraison.

L’humidité relative optimale oscille entre 50 et 70 %. Si l’humidité est plus élevée, elle provoque le développement de maladies sur les parties aériennes de la plante et rend difficile la fécondation. Au contraire, si l’humidité est trop basse et coïncide avec des températures élevées, elle provoque la chute des fleurs et des fruits récemment apparus.

Cette plante a besoin de sols profonds, de terre meuble, de sols riches en matière organique et avec un bon drainage ; puisque c’est une plante très sensible à l’asphyxie racinaire.

Elle n’est pas très sensible à l’acidité du sol, s’adaptant bien à la plage de pH 5,5- 7.

C’est une sorte de tolérance modérée à la salinité du sol et de l’eau d’irrigation.


ico english agriculture videos ico videos agricultura Rusia

Banner Agri Nova




Intégrer cette vidéo dans votre site Web

Autres vidéos intéressantes

 




AVANTContactConfidentialitéBulletinPublicitéPresseTravailler avec nous

© Copyright Infoagro Systems, S.L.