infoagro logo
Avant VIDÉOS

VIDÉO Astuces pour cultiver le poivron - 2/2

Vidéos didactiques en Français


Astuces pour cultiver le poivron - 2/2

Le poivron se sème en pépinière pendant les mois de février-mars dans l’hémisphère nord et approximativement 2 mois après il est transplanté  sur un sol aéré et riche en matière organique. Pour le repiquage, les plants doivent être placés en ligne, séparées de 40 ou 50 cm entre chaque plante et de 60 à 70 cm entre chaque ligne.

C’est une plante exigeante en température et en luminosité. L’humidité relative optimale pour le poivron oscille entre 50 et 70 % et les sols doivent être de préférence de terre franche, sableux, profonds, riches en matière organique et bien drainés.

Le cadre de plantation le plus utilisé  est de 1x0,5 m bien que dans quelques cas, il pourrait être réduit pour obtenir des densités de plantation de 3 plantes/m².

L’irrigation doit être modérée et constante, de préférence par goutte-à-goutte à cause du possible développement de champignons.

Le buttage est une technique qui s’utilise sur cette culture. Cette technique consiste à accumuler de la terre, qui va couvrir le cou de la plante, améliorant ainsi la fixation de la plante au terrain, l’émission de racines adventives et évitant le contact direct des tiges avec l’eau d’irrigation.

Le système de tuteur est aussi mis en œuvre pour éviter que les plantes ne se couchent ou que les tiges se cassent à cause du poids des fruits.

Il y a deux systèmes de tuteur, le traditionnel qui consiste à mettre des fils de polypropylène qui sont unis entre eux, créant un réseau qui permet le maintien des plantes et l’hollandais dans lequel chacune des tiges laissées à partir de la taille de formation se maintiennent au treillis grâce à un fil  vertical qui va s’unir à la plante au fur et à mesure quelle pousse.

Grâce à la taille, nous délimitons le nombre de tiges à 2 ou 3. Nous devons éliminer les feuilles mais aussi les pousses qui sont au-dessous du garrot. Il est aussi recommandé d’enlever les feuilles sénescentes et celles qui sont malades.

A la fin du cycle productif, nous réalisons le pincement des plantes et l’éclaircissage des feuilles afin de faciliter la maturation des fruits qui restent.

Il est aussi recommandé d’éliminer le fruit qui se forme sur le premier garrot pour obtenir des fruits de plus grand calibre, uniformité et précocité, ce qui déclenchera un meilleur rendement.

La fleur a un système reproductif qui varie en fonction de l’espèce et de la variété, ce qui nous amène à de nombreuses situations intermédiaires entre l’autogamie et l’allogamie et la nouaison est étroitement liée à la température.

Le poivron est une plante très exigeante en azote pendant les premières phases de la culture, en phosphore quand les premières fleurs apparaissent et pendant la période de maturation des semences, en potassium pour obtenir la précocité, la coloration et la qualité des fruits et en magnésium pendant la maturation.

Les principaux fléaux sont les suivants : la mouche blanche, le puceron et les trips. Les ennemis naturels prédateurs, les parasitoïdes, ou la faune auxiliaire sont utilisés pour le contrôle biologique.

Les principales maladies sont la Pourriture Blanche, la Grise, la maladie provoquée par le champignon Phytophthora capsici, et la gale bactérienne.

L’époque des récoltes dépend de la variété, des semis et du climat, étant généralement aux époques de chaleur.


ico english agriculture videos ico videos agricultura Rusia

Banner Agri Nova




Intégrer cette vidéo dans votre site Web

Autres vidéos intéressantes

 




AVANTContactConfidentialitéBulletinPublicitéPresseTravailler avec nous

© Copyright Infoagro Systems, S.L.